Actualité & Politique

Initiatives santé

Dans un contexte d'augmentation continuelle des primes d'assurance maladie et de difficultés importantes à réformer le système de santé en Suisse ces dernières années, l'ASMAV a décidé de soutenir deux initiatives populaires fédérales sur ce thème.

L’initiative « Assurance-maladie. Pour une liberté d’organisation des cantons » vise à donner la liberté aux Cantons de créer (ou pas) une institution cantonale d’assurance-maladie.

Quelques avantages :

  • Une seule et même prime à tous les assurés de la région selon le modèle d’assurance et la franchise qu’ils choisissent : fini la chasse aux bons risques.
  • Les assureurs continuent à effectuer le travail administratif : aucun licenciement n’est nécessaire. Et l’assuré pourra continuer à choisir sa caisse.
  • Les réserves de tous les assureurs sont mises dans un pot commun : moins de réserves et les assurés profitent de cet excédent durant les premières années de fonctionnement.
  • Les primes ne pourront pas augmenter plus que les coûts.

L’initiative « Pour un Parlement indépendant des caisses-maladie » vise à réduire l’influence des caisses-maladie sur les élu-e-s à Berne.

L’avantage principal : le Parlement pourra retrouver son indépendance et proposer des réformes nécessaires pour le système de santé et, au final, en faveur de la population suisse.

Il faut récolter 100’000 signatures pour soumettre ces textes aux citoyen-ne-s. Vous trouvez ci-dessous les liens pour imprimer les feuilles de signatures. Signez et faites signer les initiatives et envoyez-les à l'adresse spécifiée sur le texte d'initiative.

Les feuilles de signatures sont téléchargeables ci-dessous.

Note : uniquement les personnes avec la nationalité suisse et qui ont 18 ans ou plus peuvent signer. Chaque feuille ne doit être signée que par des personnes qui ont le domicile dans la même commune. Même si c’est dommage, deux personnes qui ont leur domicile dans deux communes différentes doivent utiliser deux feuilles de signatures. Autrement, les signatures ne sont pas valides.

Assises de la médecine romande


LE 23 NOVEMBRE 2017 | PALEXPO (GENÈVE)

Evénement unique organisé par la Revue Médicale Suisse, spécialement pour les médecins et professionnels de la santé, à l’occasion des 125 ans de l’Association des médecins du canton de Genève (AMGe) et des 150 ans de la Société médicale de la Suisse romande (SMSR). Cet événement se compose d’une après-midi (voir ci-dessous) et d’une soirée (voir www.assisesmed.ch).

Pièce(s) jointe(s):
Fichier
Télécharger ce fichier (Ma vie de médecin_Flyer_jeunes medecins_WEB2.pdf)Flyer assises médecine romande

Apéro de l'ASMAV le 9 novembre

Tu souhaites révolutionner la formation des médecins vaudois, transmettre à l’ASMAV une situation problématique dans ton service ou alors obtenir des informations sur l’installation en cabinet ?
Cela tombe bien, car ton association préférée est à ta disposition lors du prochain « Apéro de l’ASMAV » !

Le principe est simple : un lieu, une date et les membres du comité à ta disposition pour partager apéro et discussions avec toi de façon informelle et en toute convivialité. 
 
Que tu sois membre ou pas,  si tu es médecin assistant(e) ou chef(fe) de clinique dans le canton de Vaud, sens toi libre de venir nous exposer tes questions/requêtes/inquiétudes/idées.

Dans le but d’anonymiser ces réunions, aucune inscription ne sera nécessaire.

Pour cette deuxième édition, rendez-vous au :
O Buro
ruelle du Flon 4 , 1003 Lausanne (quartier du Rôtillon)
le jeudi 9 novembre dès 19h !


On se réjouit de vous voir nombreuses et nombreux !

P.S. : si tu n’as pas d’idée précise et souhaites juste boire un verre ou manger une morce, tu es bien évidemment la/le bienvenu(e) !!

P.S. bis : les tapas seront offertes… ;-)



Plus de médecine, moins de bureaucratie !

L'ASMAV soutient la campagne nationale de sensibilisation de l'ASMAC pour diminuer le travail administratif des médecins-assistants et chefs de clinique.

Aujourd’hui, les médecins à l’hôpital ne parviennent à consacrer plus qu’un tiers de leur temps de travail aux malades. Ils passent une grande partie de la journée à accomplir des tâches administratives. L’ASMAC dit stop à cette tendance. Une campagne de sensibilisation rend non seulement attentif à la problématique, mais propose aussi des solutions concrètes. (Vous trouvez de plus amples informations plus bas.)

Brochure

Moins de travail administratif – d’accord, mais comment? La nouvelle brochure de la campagne «Plus de médecine, moins de bureaucratie» (in italiano) montre aux hôpitaux et établissements de formation postgraduée où il y a lieu d’agir.

 

Jeu de l’échelle

S’informer en jouant, c’est possible. Un jeu de l’échelle permet aux participants de surmonter ou buter contre les obstacles bureaucratiques qui font perdre un temps précieux aux jeunes médecins. Il peut être commandé gratuitement auprès de l’ASMAC. (Livraison uniquement en Suisse)

 

 

Information de base

En automne 2016, l’ASMAC a réalisé un sondage auprès des membres du pool de feed-back. Sujet: la réduction ou délégation de tâches administratives des médecins-assistant(e)s et chef(fe)s de clinique. Il en est ressorti que plusieurs de ces tâches peuvent facilement être effectuées par d’autres spécialistes. Par exemple l’échange administratif avec les caisses-maladie/assurances ou le codage des prestations fournies. L’enquête concomitante Swiss DRG, ST Reha, TARPSY réalisée par gfs.bern sur mandat de la FMH a montré que les médecins ne consacrent environ qu’un tiers de leur temps directement aux patientes et patients. Inversement, les membres de l’ASMAC passent, d’après un récent sondage, pour un plein temps près de 56 heures par semaine en service – soit environ 10 pourcent de plus que ne le permet la loi.
Conclusion: déchargée des tâches administratives pouvant être déléguées, la relève médicale pourra, malgré une présence réduite, passer davantage de temps à soigner les malades et ainsi assurer leur bien-être.

Pièce(s) jointe(s):
Fichier
Télécharger ce fichier (Flyer_ASMAC_bureaucratie.pdf)Flyer ASMAC stop bureaucratie