Actualité

La Rose d'hôpital, qu'est-ce que c'est?

 
 
 La Rose d’hôpital est un prix symbolique, attribué chaque année par l’ASMAC qui récompense un hôpital, une clinique ou un établissement de formation postgraduée contribuant à l’amélioration des conditions de travail des médecins ou de la formation médicale post-graduée en général. Ce prix existe depuis 2013. 

  

 

Ces dernières années, il a récompensé: l’Hôpital cantonal de St-Gall pour son engagement dans la formation médicale post-graduée (2013), le service de médecine de premier recours des HUG pour des initiatives exceptionnelles dans le domaine des conditions de travail (temps partiel, conseil psychologique) (2014), l’Insel Gruppe AG à Berne pour leur initiative dans le domaine de l’indemnité de maternité pour les rapports de travail à durée déterminée (2015). L’année dernière, le prix a été attribué à la direction de l’Hôpital cantonal des Grisons de Coire grâce à leurs solutions progressistes dans les domaines de la planification de carrière, des mesures favorables à la famille, du temps partiel et du retour au travail.

Et pour 2017, qui mérite cette récompense ?

L’ASMAV a proposé comme candidat le programme « Assistanat au cabinet médical dans le canton de Vaud » (AssVD). Le programme AssVD offre des financements de 6 mois à 100% ou 12 mois à 50% pour des médecins qui projettent de s’installer comme médecin de famille dans le canton de Vaud. Créé en 2005, il a déjà permis d’accueillir 136 médecins-assistant-e-s et déjà 74 médecins se sont installé-e-s en cabinet. Ses points forts sont: une implication des médecins assistant-e-s dès la mise en place du projet, un souci d’amélioration constante avec projet pilote en cours (niveau suisse, avec IFSM) d’évaluation de la qualité des postes de formations en cabinet tout en respectant les médecins-assistant-e-s, un soutien à la formation en médecine générale. Ce programme est une plate-forme d’échanges entre les médecins en formation, la médecine ambulatoire académique et non académique, et les pouvoirs publics. Il donne la possibilité d'un accompagnement des médecins-assistant-e-s sur le long terme avec un «coaching » par le cursus romand de médecine de famille, partenaire de ce programme. Il offre également des postes « family friendly » avec l'opportunité de travailler à temps partiel sans difficultés (ex : actuellement 12 médecins à 50%), un accès aux formations académiques de la Policlinique Médical Universitaire de Lausanne. De plus, le salaire du médecin assistant-e pour participer à ce programme est assuré à 80% par des fonds publics et à 20 % par des médecins installé-e-s ; il est fixé par la convention en fonction de l’année de formation.  Ceci incite les médecins installé-e-s à prendre des médecins assistant-e-s dans leur cabinet sans que le risque financier ne soit trop important.  

Pour l’année prochaine, toutes les propositions sont les bienvenues. Si vous connaissez ou travaillez dans un service qui s’implique fortement dans l’amélioration des conditions de travail et/ou de votre formation, n’hésitez pas à nous en faire part.

Cela dit, si votre envie est plutôt d’attribuer des cactus, vous êtes toujours les bienvenu-e-s pour nous faire part de vos remarques/demandes/questions à:  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. .