Actualité

Une nouvelle secrétaire générale à l'ASMAV

 

L’ASMAV est heureuse d’accueillir et de vous présenter une nouvelle collaboratrice, Sandrine Devillers qui depuis le 01 février dernier, occupe le poste de Secrétaire générale de l’association, fonction laissée vacante depuis le 31 octobre 2016.

Le Comité se félicite de cette arrivée à un moment où l’actualité de l’ASMAV la mobilise dynamiquement sur plusieurs fronts (mise en place de la nouvelle CCT au sein du CHUV, négociation de la nouvelle convention avec la FHV, enjeux et discussions autour du nouveau projet de dispositif de garde et de réponse à l’urgence, entre autres).

Dre Laure Jaton, Présidente succédant à Dre Anja Zyska Cherix, dorénavant Présidente de l’ASMAC explique la nécessité d’un tel poste en termes de coordination centrale pour les médecins, de qualité d’échanges d’information à l’interne et de proactivité pour l’association : « Les membres du Comité sont investi-e-s et s’impliquent grandement pour les projets défendus par l’ASMAV et les problématiques/solutions discutées en son sein. Par ailleurs, tous/toutes nos médecins sont en poste et poursuivent leur formation postgraduée ; ils/elles ne disposent pas d’un temps extensible à accorder aux actions de l’ASMAV. Il semblait au Comité important, pour une meilleure organisation et représentativité de l’association ainsi qu’une gestion préférable du temps des médecins membres, de déléguer à une/une secrétaire général-e la coordination de l’information, de la communication et des relations publiques. »

Ainsi la nouvelle secrétaire générale se verra attribuer le rôle de chargée de communication dont les principales missions seront de coordonner les outils de communication; de gérer dans le temps les relations publiques; de représenter l’ASMAV aux réunions et sessions diverses relatives son activité et d’en relayer les informations clés au Comité.

Sandrine Devillers est au bénéfice d’une formation universitaire française en marketing et communication complétée par un Diploma of Advanced Studies suisse en stratégie de la communication (HEG de Fribourg). Elle occupe actuellement un poste à temps partiel de coordinatrice de bureau et de chargée de communication à l’association Lausannoise Fleur de Pavé, institution qui défend les droits des travailleurs/travailleuses du sexe et qui délivre à l’attention de ces professionnel-le-s des messages de prévention santé sexuelle notamment. A ce titre, cette fonction lui confère une bonne expérience du réseau médico-socio-sanitaire au niveau du canton de Vaud et l’expose à certains enjeux politiques et sociétaux de la Santé publique.

Sans annoncer plus avant les projets futurs de l’ASMAV, Sandrine se chargera dans un premier temps de la réédition de plusieurs brochures mises à disposition des membres par l’association, le temps pour cette nouvelle secrétaire générale de se familiariser avec le contexte de travail de l’ASMAV et les différents acteurs/actrices qui interagissent avec cette dernière.

Pour l’heure, le Comité au nom de l’ASMAV lui souhaite la bienvenue et se réjouit de cette collaboration naissante, importante pour les actions futures.  Une page dans la prochaine édition lui sera consacrée avec une approche plus personnelle de celle qui ose le grand écart entre deux réalités de terrain bien différentes mais pas autant qu’il y paraît.