Actualité

Une campagne qui va au CLASH!

 

« Si vous n’êtes pas enceinte, je peux y remédier ! »

« Je t’accompagne au vestiaire ? »

« Le chef m’a appelé(e) chouchou toute la journée ! »

« Il faut deux femmes pour le travail d’un homme »

 

Voici les quatre phrases choc exposées largement au CHUV depuis novembre 2018, issues de la campagne de sensibilisation initiée par CLASH (Collectif de Lutte contre les Attitudes Sexiste en milieu Hospitalier) en association avec le CHUV et la Faculté de Biologie et Médecine (FBM) de Lausanne.

CLASH c’est quoi ? Un collectif d’étudiantes en médecine lausannoises créé au printemps 2018 suite à un sondage effectué auprès des étudiantes. Plusieurs dizaines de témoignages  y relatent des situations de sexisme ordinaire ; de dénigrement de la position de la femme tant au niveau privé que dans sa fonction de médecin ; d'avances et de remarques déplacées sur le physique ; de harcèlement et d'agression sexuelle. Ces agissements émanent le plus souvent de médecins hommes envers les stagiaires femmes.

Quelles sont les actions menées ? Au CHUV, après une prise de contact avec la direction générale, le projet d’une campagne de sensibilisation a été initié autour d’affiches et de flyers reprenant des phrases extraites des témoignages ; cette campagne a été officiellement lancée le 26 novembre dernier par une conférence de presse donnée par la direction du CHUV. De plus, une antenne téléphonique a été mise en place, permettant aux collaborateurs-trices en formation de partager leurs expériences en lien avec les questions de sexisme/harcèlement sexuel non seulement au CHUV mais également dans les hôpitaux formateurs partenaires. Cette permanence téléphonique est assurée par des étudiant.e.s en médecine spécialement formé.e.s. Les personnes qui sont victimes /témoins de sexisme ou autre harcèlement sont invitées à contacter la permanence qui garantie l’anonymat (http://www.association-clash.ch/témoigner). Afin de faire connaître l’association, une soirée de présentation sous forme de match d’improvisation s’est déroulée en décembre 2018.

Quels sont les futurs projets ? Des discussions sont en cours avec le CHUV et la FBM pour la mise en place d’une évaluation spécifique concernant le sexisme/harcèlement sexuel après l’année de stage ou encore la mise en place d’un cours pratique pour les étudiant.e.s de 4ème année afin de leur permettre d’identifier les situations de sexisme et de leur donner les moyens de réagir. Enfin, un projet de collaboration entre CLASH et l’ASMAV est à l’étude, proposant de diffuser plus largement cette campagne et de faire de la prévention sur l’ensemble des établissements du canton.

Le comité de l’ASMAV vous encourage si vous êtes victime ou témoin de telles situations, d’en faire part le plus rapidement possible aux personnes susceptibles de vous écouter et de vous venir en aide ; l’ASMAV, notamment  par l’intermédiaire de son avocat,  se tient à disposition pour vous conseiller.

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.                                   +41 79 556 34 94                       www.association-clash.ch

ASMAV                                             Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.               www.asmav.ch