Actualité

Le Mot du Comité

 

 

2018…une année dynamique pour l’ASMAV. Discussions, réunions, négociations…autant de batailles, parfois mais de belles avancées à la clé ! Avec 1'780 membres fidèles et un nouveau slogan « Travaillons ensemble pour construire notre avenir » en guise de bannière, l’association est prête pour affronter 2019 en toute sérénité.

Sur le plan de la défense des conditions de travail, l’ASMAV a poursuivi les négociations de conventions collectives de travail CCT) dans le but d’uniformiser les CCT dans le canton et d’adopter un horaire fixe. Ainsi pour le CHUV la nouvelle CCT, négociée en 2017 et entrée en vigueur depuis avec néanmoins une phase transitoire, verra pour 2019 un horaire fixe de 46h/semaine.

Dans la lancée l’ASMAV est entrée en négociation avec la FHV pour la signature d’une nouvelle CCT, effective depuis décembre dernier fixant également un horaire à 46h. Enfin, concernant l’HRC, un tel projet n’a pu encore aboutir ; cependant les discussions vont se poursuivre sur 2019 avec notamment l’ASMAVal, la section valaisanne.

L’association a poursuivi les interpellations auprès des directions et services d’hôpitaux relatives à des irrégularités en lien avec la CCT et les conditions de travail plus généralement. Force de la présence de son avocat, Patrick Mangold, des situations délétères ont pu être identifiées et portées plus haut pour que les mesures nécessaires soient prises. Le service juridique de l’association reste un interlocuteur privilégié auprès des membres (les conditions de travail, la maternité, la fin des rapports de travail, les horaires, l’installation en cabinet et la formation sont les sujets les plus abordés) et fait le lien avec les autorités lorsqu’il s’agit de négocier les CCT, de participer à diverses commissions et séances politiques ; il soutient le comité dans plusieurs de ses actions. 

L’ASMAV a poursuivi et renforcé sa présence au sein de différentes réunions et commissions dans le but de veiller aux intérêts des MAs et CDC en termes de conditions de travail et de droits à la formation. Parmi les séances les plus représentatives, le comité a pris part aux réunions tripartites avec la direction du CHUV et aux commissions paritaires du FHV et l’HRC.

Côté communication, la priorité a été donnée aux outils de communication : l’édition de la newsletter trois fois par année ; un nouveau flyer et un panneau d’affichage ASMAV au CHUV revisité. Le comité a décidé de réactualiser les trois brochures éditées par l’association :« Ouverture d’un cabinet médical : mode d’emploi » est sortie dans sa nouvelle version début janvier ; suivront celles intitulées « L’ABC légal du médecin vaudois en formation » et « Le guide pratique pour les parents ».

En 2018, le bureau du comité a connu une réorganisation notamment avec l’arrivée d’une nouvelle Secrétaire générale en charge de la communication, des relations publiques et de la liaison des activités avec le comité. Comité qui s’est d’ailleurs agrandi en cette fin d’année 2018 en accueillant 3 nouveaux bébés. Félicitations aux mamans et bienvenue à Lina, Charlotte et Maxence. Le bureau a été renouvelé lors de l’AG du 23 novembre dernier. L’ASMAV a tenu à remercier vivement Laure Jaton pour son engagement en qualité de Présidente, fonction qu’elle a occupée de 2015 à 2018 et pour lui succéder, Agathe Evain, qui a à cœur de reprendre le flambeau avec tout autant d’enthousiasme. Les cordons de la bourse sont passés entre les mains de Claire Perrinjaquet après le départ de Barbara Ney du poste de trésorière. Sandra Monnier reste vice-présidente de l’association. Le comité accueille par ailleurs deux nouvelles membres, Iris Di Gironimo et Margherita Plebani. Notre équipe est ouverte aux membres désireux de s'investir dans les activités de l'association.

A nouveau comité, nouveau souffle ; mêmes missions et quelques priorités. Pour 2019, l’accent sera mis sur la reprise des négociations pour un horaire fixe à l’HRC après le déménagement à Rennaz ; le contrôle de l’application des CCT notamment au moyen de commission d’application ; la poursuite des réunions paritaires / tripartites avec le CHUV/FHV/HRC ; l’aide aux services pour la planification des horaires et plus largement les réunions visant à optimiser l’organisation du temps de travail et à encourager le temps partiel.

Pour ce que sont les supports de communication, les brochures « L’ABC légal du médecin vaudois en formation » et « Le guide pratique pour les parents » seront rééditées en 2019 ; le panneau ASMAV situé dans les couloirs du CHUV sera nouvellement installé courant février ; la newsletter et le site internet vont régulièrement relayer des informations utiles ou commenter l’actualité médicale.

Le comité tient à prioriser cette année la visibilité de l’ASMAV auprès de la communauté des MAs et CDC nouvellement nommé-e-s dans l’ensemble des hôpitaux du canton ; il s’efforcera de renforcer la communication de l’ASMAV auprès des étudiant-e-s en médecine, en 6ème année notamment. Enfin, l’association, plus généralement, souhaite rendre plus notables ses actions, ses engagements, ses prises de position sur différents sujets de politique médicale auprès des institutions, autorités et hôpitaux du canton.

La Formation post-graduée reste pour 2019 une des préoccupations majeures de l’ASMAV. Elle suivra l’évolution du système de filière (passé de ABCDX à CHAT) au CHUV et de l’extension à la FHV ; participera à différents COPIL et défendra un accès juste et équitable à une formation post-graduée de qualité (i.e l’accès à la formation des médecins en psychiatrie-psychothérapie en luttant pour maintenir le financement par les établissements et non par les médecins en formation). Elle continuera d’occuper un siège dans le COPIL « assistanat en cabinet » et restera membre du « Conseil de l’école de formation post-graduée » tout en suivant les discussions concernant le pilotage de la formation post-graduée. 

Enfin, l’ASMAV compte pérenniser les modules de formation à l’installation en cabinet et confirmer sa participation à la « Plateforme cantonale de la médecine de famille et de l’enfance » et au « Cursus romand de médecin de famille ».

 

Le comité vous souhaite une belle année 2019 et reste ouvert à vos propositions afin de l’aider à faire évoluer ses projets et à faire davantage connaître l’association.